You are using an outdated browser. Upgrade your browser today to better experience this site.

Egocracy now ! Chroniques du « failed state » et d'ailleurs

Disponible
224 p.
2016
Livre
Auteur(s): Nicolas Baygert
Ouvrage de la collection KnoWay
« La science est trop lente ! » Dixit Arthur Rimbaud. Mais « peut-on penser dans la vitesse » tempère Pierre Bourdieu ? Nicolas Baygert se pique de résoudre ce dilemme. Il analyse ainsi ‘in vivo’ et par le menu des tourbillons de faits, d’infos, de récits et d’anecdotes de Belgique et d’ailleurs, relayés par la presse et parfois élevés au rang d’affaires d’État, avant de fondre dans l’insignifiance comme neige au soleil.
  • Quand un flux continu d’actus politiques et sociales en ébullition propose une succession exaltée de monothématiques surexploitées jusqu’à la trame …
  • Quand la presse de tous bords filtre les faits selon leur potentiel émotionnel et nous dresse à réagir en foules sentimentales …
  • Quand le réel se morcèle en autant de saynètes fugaces et tragiques poussant l’ensemble des intervenants à surjouer l’instant …
… il convient précisément de s’intéresser au jeu ‘égotiste’ de tous ces acteurs médiatiques à l’unique motif : le sacre par l’image ! L’auteur s’y emploie et nous en livre un décryptage minutieux et savoureux, de Bart à Zahia ou d’Elio à Zemmour, synthétisable en un mot : le branding, à savoir la mise en marque. Par-delà le diagnostic proposé, il reviendra à chacun de se pencher sur les implications de ce ‘tout à l’égo’ théâtral.
ISBN 9782874034268 - Numéro de commande 207164004
Egocracy now ! Chroniques du « failed state » et d'ailleurs
€ 25,00

« La science est trop lente ! » Dixit Arthur Rimbaud. Mais « peut-on penser dans la vitesse » tempère Pierre Bourdieu ? Nicolas Baygert se pique de résoudre ce dilemme. Il analyse ainsi ‘in vivo’ et par le menu des tourbillons de faits, d’infos, de récits et d’anecdotes de Belgique et d’ailleurs, relayés par la presse et parfois élevés au rang d’affaires d’État, avant de fondre dans l’insignifiance comme neige au soleil.

  • Quand un flux continu d’actus politiques et sociales en ébullition propose une succession exaltée de monothématiques surexploitées jusqu’à la trame …
  • Quand la presse de tous bords filtre les faits selon leur potentiel émotionnel et nous dresse à réagir en foules sentimentales …
  • Quand le réel se morcèle en autant de saynètes fugaces et tragiques poussant l’ensemble des intervenants à surjouer l’instant …
… il convient précisément de s’intéresser au jeu ‘égotiste’ de tous ces acteurs médiatiques à l’unique motif : le sacre par l’image ! L’auteur s’y emploie et nous en livre un décryptage minutieux et savoureux, de Bart à Zahia ou d’Elio à Zemmour, synthétisable en un mot : le branding, à savoir la mise en marque. Par-delà le diagnostic proposé, il reviendra à chacun de se pencher sur les implications de ce ‘tout à l’égo’ théâtral.


Table des matières

INTRODUCTIONDU #NOGOV À L’AVÈNEMENT DU BINÔME MR-NVA

En Belgique, la colère blanche
Belgique fais-toi peur
Communales : l’Anvers du décor
Quel remède à l’apathiecratie ?
Triste tropisme
Vers une reconfiguration du logiciel politique belge ?
Pour une politique du gentleman
De la colère à l’opposition assumée UNE PARTICRATIE DANS LA TOURMENTE

La dette wallonne, Nietzsche et la vérité
Le temps du départ venu
Une particratie belge dopée au celebrity marketing
Partir un jour, sans retour
Le cdH entre souffle de vie et souffle au coeur
Des partis entre re-branding et coquille vide
La « guerre » de Sécession belge sera finalement une affaire francophone EGO-TRIPS TERRITORIAUX

Quel « nous » pour les francophones ?
Wallonie : l’oxymore comme avenir
Rêveries nationales
En finir avec la schizophrénie institutionnelle
Mons2015 : une politique de la démesure ? CHRONIQUES DU HELLHOLE

La Quatremerditude des choses
La forme sans le fond
Le Mayeur des mondes
Il faut un Trump à Bruxelles
Molenbeek déchirée entre société et communauté UNE « COMPOL » EN MUTATION

La maîtrise des codes de la « peopolisation » dans les médias flamands
Bréviaire de combat électoral
Le corps glorieux d’Elio
Elio Di Rupo ou la politique du pathos
Les adieux au socialisme ?
L’art du « spin » tragique
La métapolitique de Bart De Wever
Face à De Wever, des rescapés d’une zone à risque
Bart De Wever et Paul Magnette dans le même bateau
La musique Volk de Bart De Wever
Bart De Wever, gardien du phare N-VA L’UBERISATION DU POLITIQUE

L’uberisation ou l’ère du « do it yourself »
Quand les populismes d’Europe se mettent au thé
Marine Le Pen à l’heure du Tea Party
L’idole Marine ou le crépuscule des partis
Le Femenisme n’est pas (qu’)un féminisme
Un activisme loin des projecteurs
Les enjeux futurs du leadership politique L’ÉMOCRATIE DÉSARMÉE

Elio ou « Mutti », bienvenue dans la nursery
Voyage en pathocratie
Sur les charniers de l’Histoire poussent les marronniers
Risque et confiance à l’ère post-Charlie
La politique à l’heure des superhéros
Gouverner par-delà bien et mal L’HYSTÉRISATION MÉDIATIQUE

L’ère du vide
Les sondages sont-ils plus fiables que les élections ?
Les débats dominicaux servent-ils à quelque chose ?
« Degrellite » aiguë et rigueur journalistique
Contre les micros-trottoirs
Ego-trips et LOLcats en temps de crise
Le règne du Gate tapant
Tous guignols de l’infotainment ?
« Sauve qui veut » : vers une charité sélective ? LE TOURNANT MARKETING DES MONARCHIES

Le Roi est-il populiste ?
Abdication de Beatrix des Pays-Bas : le sens du timing
Kate Middleton : une princesse normale
Le cas Pippa Middleton
Royal Baby
Monar-schisme
Un Roi normal ?LA POST-PEOPOLISATION OU L’ÈRE DES « ÉGOMARQUES »

De l’inévitable « peopolisation »
Lady Gaga, une esthétique de la copie
Britney Spears et Will.i.am à l’École de Francfort
Miss France : princesse républicaine ou conte de fées low-cost ?
Zahia, de Z à A
Karl Lagerfeld, homme-marque
La Lovemark Justin Bieber
Valérie Trierweiler ou l’état de disgrâce
Liberté, Égalité, Extimité
Un zeste de Zemmour pour le débat belge ?POST-SCRIPTUM

Un dandy s’en est alléGLOSSAIRE

KnoWay! Son nom-même est porteur de promesse et d’exigence : "pas question de ne pas savoir !"

Voilà pourquoi chaque ouvrage de cette collection dévoile sous un angle neuf et distancié les aspects souvent insoupçonnés d’un domaine de connaissance apparemment bien balisé.

Ainsi, KnoWay! rassemble tous les incontournables du savoir dans le Business, l'Économie, la Communication, etc., et la vie sociétale.

Les livres dans cette collection sont aussi disponibles en version électronique).

Disponibles dans cette collection


Nicolas Baygert porte un regard aiguisé et singulier, volontiers critique, sur le pouvoir des médias et la médiatisation du pouvoir. Après un doctorat en sciences de l'information et de la communication à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et à l’Université catholique de Louvain (UCL), il dissèque, avec impertinence, le récit médiatique et la communication des puissants, au CELSA (Paris), à l’ULB et à l'IHECS où il dirige PROTAGORAS, le laboratoire d'idées (Think Tank) en communication politique et publique.

Découvrez aussi

Restez informé et inscrivez-vous à notre newsletter