Votre navigateur est obsolète. Mettez votre navigateur à jour pour une meilleur expérience sur ce site web.

Latif Al Ani

Le photographe Latif Al Ani (né en 1932 à Bagdad) est le père de la photographie irakienne. Il a été le premier à capturer la vie cosmopolite de l'Irak prospère des années 1950 aux années 1970. Ses photographies uniques en noir et blanc constituent la mémoire visuelle d'un pays durant son âge d'or.

Sous le régime oppressif de Saddam Hussein, Al Ani a été contraint d'arrêter de photographier et l'artiste a dû garder le silence pendant longtemps.

Cette publication commence par une interview de Latif Al Ani réalisée par Tamara Chalabi, présidente de la Ruya Foundation en Irak. Elle contient également un essai de l'Iranien Morad Montazami, conservateur d'art du Moyen-Orient au Tate Modern. Montazami inscrit l'œuvre d'Al Ani dans le contexte plus large de la modernisation de l'Irak, de l'architecture, de l'archéologie et du développement de la photographie et de la culture visuelle.

Grâce à ce livre, les éditions Hannibal ont remporté le premier prix de la catégorie « Historical Book Award » lors du prestigieux festival de la photo d'Arles. Cliquez ici pour en savoir plus.

Client: Hannibal
Année de publication: 2017
Catégorie: Photographie