You are using an outdated browser. Upgrade your browser today to better experience this site.

L’imprimerie administrative die Keure fut fondée en 1942. Septante-cinq ans plus tard, grâce à ses impressions de haute qualité, l’entreprise familiale compte parmi les meilleures du monde et fait figure de référence sur la scène éditoriale belge.

 

1942

L’imprimerie administrative die Keure est officiellement fondée. Elle s’installe dans le complexe de l’Oude Gentweg, qui autrefois servait de fabrique de meubles et même de piste de patinage.

(c) stadsarchief brugge   verz. brusselle traen 4

© Stadsarchief Brugge - verz. Brusselle Traen


1952

Outre les impressions administratives pour les communes, die Keure décide de se lancer dans le domaine juridique. La publication de la revue Pasilegie marque la fondation de la maison d’édition juridique. Pasilegie, rebaptisée Omnilegie en 1953, existera jusqu’en 1998.

pasilegie

 

1962

Après la maison d’édition juridique, die Keure crée également une maison d’édition éducative avec du matériel didactique destiné à l’enseignement maternel, primaire et secondaire.


 

1991

Les activités de Die Keure explosent. Le site de l’Oude Gentweg devient trop petit et l’imprimerie déménage dans de nouveaux bâtiments de la zone industrielle d’Herdersbrug.


2006

Les autres départements de die Keure déménagent également au 3, Kleine Pathoekeweg. Le site de l’Oude Gentweg est réaffecté en quartier résidentiel comptant 21 logements familiaux et 17 appartements. Le projet se nomme « Den Indruk ».

dk kleine pathoekeweg

2011

Lors des Medea awards, die Keure décroche 2 récompenses avec Monkey Tales, un jeu en 3D destiné à l’apprentissage des mathématiques. Monkey Tales a non seulement remporté le prix du public, mais aussi le prix du jury dans la catégorie « Professionally Produced Educational Media ». Ceci marqua le lancement du développement du département numérique. La plate-forme en ligne Kweetet et les applications Lezen maar et Bonjour Bruxelles ne sont que quelques-unes des réalisations de la maison d’édition numérique.


2014

Die Keure reprend Catherine Binding, un atelier de reliure. Grâce à cette reprise, die Keure assume désormais l’intégralité du processus de production à elle seule.